Vos aides pour ma rénovation

Découvrez les aides qui correspondent à vos besoins d’éco-rénovation.

Rénovation énergétique : les aides auxquelles vous pouvez prétendre

Vous avez besoin d’améliorer l’isolation de votre logement ? De diminuer votre facture de chauffage ? D’une chaudière plus performante ?

Vous pouvez prétendre à des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement.

Ma primeRénov’

et les aides de l’Agence nationale de l’habitat.

C.E.E

Certificats d’économies d’énergie (CEE) et Coups de pouce isolation et chauffage

Ma PrimeRénov’

MaPrimeRénov’ : qu’est-ce que c’est ?

Accessible à tous et à toutes, MaPrimeRénov’ est la principale aide de l’Etat pour la rénovation énergétique, en France et en Outre-mer.

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ est une aide de l’État pour les travaux de rénovation énergétique, accessible à tous les propriétaires, qu’ils occupent ou louent leur logement.

Au 1er octobre, plus de 100 000 demandes étaient déjà déposées dont 75 000 accordées. Dotée d’une enveloppe de 2 milliards d’euros supplémentaires pour les deux prochaines années, MaPrimeRénov’ a pour but de soutenir l’activité du bâtiment, d’encourager la transition énergétique et d’accélérer la rénovation des 4,8 millions de “passoires thermiques”.

Pour quels montants et quels travaux ?

MaPrimeRénov’ permet de financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. Les travaux doivent avoir été effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement).

Le montant de la prime est forfaitaire. Il est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique permis par les travaux. Les plafonds de ressources ont été catégorisés en quatre profils/couleurs selon les différents niveaux de revenus (des ménages les plus modestes aux ménages les plus aisés) :

  • MaPrimeRénov’Bleu
  • MaPrimeRénov’Jaune
  • MaPrimeRénov’Violet
  • MaPrimeRénov’Rose.

Plafonds de ressources et revenu fiscal de référence en 2022 pour les ménages hors Île-de-France

Nombre de personnes composant le ménage
Bleu
Jaune
Violet
Rose
1

< 15 262 €

< 19 565 €

< 29 148 €

> 29 148 €

2

< 22 320 €

< 28 614 €

< 42 848 €

> 42 848 €

3

< 26 844 €

< 34 411 €

< 51 592 €

> 51 592 €

4

< 31 359 €

< 40 201 €

< 60 336 €

> 60 336 €

5

< 35 894 €

< 46 015 €

< 69 081 €

> 60 336 €

Par personne supplémentaire

+ 4 526 €

+ 5 797 €

+ 8 744 €

+ 8 744 €

Les 4 couleurs MaPrimeRénov’ en détail

MaPrimeRénov’ Bleu

Cette catégorie concerne les revenus les plus modestes. MaPrimeRénov’ Bleu est accessible par exemple :

  • À un couple vivant hors Île-de-France et dont le RFR est inférieur à 22 320 €.

MaPrimeRénov’ Bleu permet de profiter des subventions les plus avantageuses. La prime peut atteindre 10 000 € dans le cadre de la pose d’une chaudière à granulés ou d’une PAC géothermique (+ 1 000 € de bonus depuis le 15 avril 2022). L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est quant à elle prise en charge à hauteur de 75 €/m2.

MaPrimeRénov’ Jaune

Les aides MaPrimeRénov’ Jaune se destinent aux ménages considérés comme modestes, par exemple:

  • Une famille de 3 personnes vivant hors Île-de-France, dont le RFR est de 34 411 €.

MaPrimeRénov’ Jaune vous permet de bénéficier de primes pour financer certains travaux de rénovation. L’aide atteint 8 000 € pour l’installation d’une chaudière à granulés, ou d’une pompe à chaleur géothermique ou solarothermique. Pour la pose d’un chauffage solaire ou d’une chaudière à bûches, la prime est de 6 500 €. Tandis que pour l’installation d’une VMC double flux ou encore d’un chauffe-eau solaire, le forfait est de 3 000 €. Le montant le plus important cible la rénovation globale (ensemble de travaux après audit énergétique) avec MaPrimeRénov’ Sérénité : 10 500 € maximum.

MaPrimeRénov’ Violet

En violet, MaPrimeRénov’ concerne les revenus intermédiaires. Ces derniers bénéficient de jusqu’à 2 000 € pour la pose d’un chauffe-eau solaire ou d’une pompe à chaleur air-eau. Sont par exemple éligibles à MaPrimeRénov’ violet :

  • Une famille de 5 personnes en dehors de l’Île-de-France et dont le RFR est de 69 081 €.

Avec MaPrimeRénov’ Violet vous pouvez profiter de 5 000 € pour la pose d’une chaudière à granulés, de 2 000 € pour l’installation d’une VMC double flux, ou encore de 800 € pour un foyer fermé ou insert. Pour une rénovation globale, ce montant peut même atteindre 7 000 €.

MaPrimeRénov’ Rose

Dans cette couleur se retrouvent les ménages les plus aisés. Les montants attribués sont inférieurs à toutes les autres catégories, sur une sélection très limitée de travaux.

  • Une personne seule vivant en province et dont le RFR est supérieur à 29 148 €.

L’aide MaPrimeRénov’ Rose permet aux ménages aux revenus importants de réduire le coût total de certaines rénovations ; plus particulièrement, celui des travaux d’isolation. Ainsi, l’isolation des murs par l’extérieur ou des toitures-terrasses est prise en charge à hauteur de 15 €/m2. L’isolation des murs par l’intérieur, des rampants de toiture ou des plafonds de comble est, quant à elle, remboursée à hauteur de 7 €/m2. Si vous optez pour une rénovation globale, MaPrimeRénov’ Rose atteint le montant forfaitaire de 3 500 €.

Certificats d’Économie d’Énergie (C.E.E)

L’aide des certificats d’économie d’énergie pour vos travaux en 2022

La prime CEE est une aide financière instaurée par l’Etat permettant de financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique dans les domaines suivants : chauffage, isolation, énergies renouvelables, ventilation (plus d’une vingtaine de travaux d’efficacité énergétique au total).

La prime énergie fait partie du dispositif CEE (Certificat Economie d’Energie). Chaque chantier de rénovation génère des CEE dans un volume plus ou moins important selon la nature des travaux. Plus les travaux sont efficaces, plus vous générez de CEE, et plus la prime énergie est importante ! Ces certificats sont destinés à récompenser tout acteur entreprenant des travaux de rénovation énergétique et réduisant ainsi l’impact environnemental de son habitation.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la prime CEE en 2022 ?

Pour bénéficier d’une prime CEE, vous devez réaliser des travaux de rénovation énergétique sur un logement de plus de 2 ans, mais également faire appel à un professionnel RGE, des conditions inchangées en 2022.

Des travaux de rénovation labellisés RGE

Pour générer des CEE et donc être éligible à la prime énergie, les travaux doivent être réalisés par un professionnel ou une entreprise Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Ce sont des professionnels éligibles au programme CEE, puisqu’ils disposent d’un label attribué par des organismes de formation accrédités (Qualibat etc.) qui est reconnu par le Ministère de la Transition Ecologique. Le label RGE garantit la qualité de la prestation du professionnel et le respect des dernières normes. Tout professionnel certifié suit effectivement une formation complète autour de la rénovation énergétique sur des travaux spécifiques.

Tous les ménages sont éligibles à la prime CEE !

Pour les particuliers souhaitant réaliser des travaux énergétiques, le chantier doit porter sur une habitation principale ou secondaire dont la construction a été achevée il y a plus de deux ans. En tant que commanditaire des travaux, vous pouvez être un locataire ou bien un propriétaire occupant ou bailleur résidant fiscalement en France.

Aucune condition de ressources n’est prévue par le dispositif des CEE, autrement dit, tout le monde a droit à une prime sur les travaux éligibles CEE !

Chiffrez vos travaux de rénovation, estimez vos aides

C’est gratuit et sans engagement !